Conteneur : les compagnies maritimes pourraient bien créer la surprise

Leurs difficultés ne sont pas feintes mais elles déjouent les projections des agences de notation qui doivent reconsidérer leur approche. Leur discipline dans la gestion de l’offre et de la demande et leur politique commerciale pourraient même leur ouvrir la voie à des bénéfices, estiment certains analystes.

HMM vend 50 % de sa participation dans un terminal d'Algésiras

La compagnie maritime sud-coréenne s’apprête à vendre la moitié de ses parts dans la société exploitant le Total Terminal International Algeciras. Pour cela, il faudra l’autorisation de la Corée du Sud, de l'Espagne et de l'Union européenne. Quand les armateurs sont fragilisés et lestés de dettes abyssales, la vente d’actifs de terminaux pour récupérer du cash est une grande tendance. Les armateurs sont dans une logique armateuriale, mais il y a toujours eu dans leur passé...

Les méthaniers plombés par une rupture de la demande

Le ralentissement économique mondial provoqué par le coronavirus a fait chuter la demande de GNL et entraîné une baisse d'environ 65 % des tarifs d'affrètement des méthaniers.

Mol réduit sa flotte de 40 navires

À l’occasion de son assemblée générale annuelle le 23 juin, l’armateur nippon a acté plusieurs décisions. Le fleuron national envisage de réduire sa flotte de 40 navires, de réévaluer ses investissements et compte se concentrer sur quelques segments stratégiques. Mitsui OSK Lines s'attend à une baisse de 25 % de son activité « conteneurs » en 2020.

Brittany Ferries : le feu vert très attendu

La compagnie bretonne a annoncé le 23 juin la réouverture progressive de ses liaisons régulières entre la France, le Royaume-Uni, l’Irlande et l’Espagne à partir du 29 juin. Quatre navires vont relancer la machine avant d’être rejoints par d’autres mi-juillet. Les capacités seront inévitablement contraintes dans un premier temps.

La Chine vers l’autonomie en carburants conformes ?

À l’occasion du lancement d'un contrat à terme LSFO à la Bourse internationale de l'énergie de Shanghai, le vice-président de PetroChina, Zhang Tong, a annoncé que les raffineries chinoises auraient la capacité de produire 18,1 Mt de LSFO. Le pays serait donc autosuffisant pour approvisionner son marché en combustibles marins.

Marseille Fos abonné aux avitaillements en GNL

Le port phocéen réalise pour la seconde fois en quinze jours un soutage au GNL en ship-to-ship. Sans le Covid, il n’aurait pas rodé ses infrastructures de si tôt. Le Costa Smeralda , paquebot au GNL du groupe Carnival, y est stationné, assigné à quai par le Covid. En temps normal, le navire doit être avitaillé à Barcelone dans le cadre d’un contrat avec Shell.

Les tensions autour de la taxation au tonnage reprennent

Les associations professionnelles représentant les transitaires et commissionnaires, les autorités portuaires et les terminaux européens reviennent à la charge sur les exonérations fiscales accordées dans le cadre de la taxation au tonnage. Bruxelles vient de reconduire ou approuver plusieurs régimes d’aides publiques.

Naissance d'un poids lourd chez les transporteurs de produits pétroliers

Le nouvel accord entre la compagnie maritime danoise Norden et l’américain Diamond S ferait de Norden l'un des plus importants acteurs du marché dans le segment des pétroliers de type medium range (MR). Les deux propriétaires et exploitants de navires-citernes présentent leur partenariat commercial comme « un début de consolidation dont l'industrie parle depuis des années ».

Pages