Shipping

Les États-Unis autorisent temporairement le transport de carburant par des navires étrangers

Les États-Unis dérogent à la Jones Act pour permettre à des navires battant pavillon étranger d’assurer le transport de produits pétroliers de façon à consolider les réserves de la Côte est américaine. L’attaque contre les systèmes informatiques de la Colonial Pipeline, qui a dû interrompre ses opérations, compromet l’approvisionnement de la région de New York. L’octroi de dérogations au nom de la sécurité intérieure ne se fait pas sans...

Hapag Lloyd voit son résultat net passer de 24,8 M€ à 1,2 Md€ en un an

En dépit d’un volume transporté en baisse dû aux tensions sur les chaînes d’approvisionnement mondiales, le transporteur allemand démarre l’année avec l’ensemble de ses indicateurs au vert. Tout en étant prudent en raison de nombreux paramètres sur lesquels il a peu de prise, Hapag-Lloyd a confiance en son marché et revoit une nouvelle fois à la hausse ses perspectives de bénéfices pour l’exercice 2021.
Shipping

Clarins embarque à son tour à bord du Neoliner

Le plan de transport du futur cargo voilier de l’armateur nantais Neoline s’étoffe. Le groupe français de cosmétiques rejoint la liste des chargeurs qui ont choisi d’embarquer leur fret à bord de ce navire équipé de 4 200 m2 de voiles. Clarins est le sixième chargeur « à marque » notoire.
Shipping

Capacités affrétées ou en propriété : l'ordre mondial diffère

Selon un classement du consultant néerlandais Dynamar, l’ordre mondial des vingt-cinq premiers transporteurs maritimes de conteneurs est quelque peu revu. Le tonnage en affrètement redistribue les cartes. Considéré sous cet angle, l’armateur français CMA CGM émerge au second rang mondial.

Pages

En images