Séisme en Turquie : Maersk et Hapag-Lloyd réorientent leurs navires

Le séisme qui a frappé le sud-est de la Turquie et de la Syrie perturbe les services maritimes. Le port turc d'Iskenderun endommagé, Maersk et Hapag-Lloyd déroutent leurs navires vers des hubs voisins. Ceyhan, qui avait suspendu temporairement ses chargements de brut le temps d’inspecter les oléoducs, est prêt à reprendre. Les infrastructures du port international de Mersin sont en cours d’évaluation.

Le port d'Iskenderun touché par le séisme en Turquie

Le port turc d’Iskenderun, implanté dans la province de Hatay, au bord de la Méditerranée, a été particulièrement touché par les secousses qui ont gravement affecté le sud-est de la Turquie et les régions autour de la frontière syrienne. Un incendie s’est en outre déclaré quelques heures après la cascade de répliques.
Oil&Gas

La vision de Shell va-t-elle évoluer avec Wael Sawan, le nouveau PDG ??

Le PDG de Shell a présenté pour la première fois les résultats financiers annuels de l’une des grandes majors européennes. Chanceux, il hérite d’un groupe qui a déclaré un bénéfice record de 40 Md$ en 2022, supérieur de 17 Md$ à 2014 quand le prix du Brent était similaire. Lors de son discours de présentation, le nouveau dirigeant a insisté sur la nécessité d’une transition énergétique équilibrée. Ne pas démanteler trop vite le système énergétique actuel mais pas trop lentement non plus.
Shipping

En 2022, 300 des 440 navires vendus à la casse ont fini en Asie du Sud-Est

Le porte-avions Sao Paulo , ex- Foch, qui a été sabordé le 3 février au large des côtes brésiliennes après une longue errance en mer, va donner du grain à moudre à l’ONG Shipbreaking Platform, qui recense les faits en lien avec le démantèlement des navires et s’était mobilisée l’été dernier pour en empêcher l’importation. En 2022, l'Asie du Sud-Est est restée la destination privilégiée de la fin de vie en dépit de ses pratiques controversées.
Shipping

Quel est le poids réel des alliances maritimes ?

Trois grandes alliances maritimes dominent les échanges conteneurisés Est-Ouest par la capacité déployée. Mais leur puissance doit être nuancée. Ainsi, si les transporteurs de conteneurs contrôlent 82 % des lignes transpacifique, transatlantique et Asie-Europe, les trois alliances n’en maîtrisent que 39 %.

CMA CGM chargé de la logistique des JOP 2024

En tant que partenaire officiel de transport et de logistique des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024, le groupe français, avec ses filiales Ceva Logistics et CMA CGM Air Cargo, se voit confier un large champ d'opérations, du transport international (maritime et aérien) jusqu'à la logistique sur les sites de Paris 2024.

Pages

En images