Shipping

Stolt-Nielsen : la faiblesse des marchés pétroliers pèse sur les résultats

Malgré un chiffre d’affaires quasiment inchangé par rapport au dernier trimestre 2020, le groupe de transport de produits pétroliers et chimiques a enregistré au premier trimestre 2021 un bénéfice en forte baisse, attribuable tant la faiblesse du marché des produits pétroliers qu’à la faiblesse de l’activité des chimiquiers.
Shipping

CMA CGM investit dans le biométhane

Rodolphe Saadé, le PDG du groupe de transport maritime CMA CGM, a annoncé à l’occasion du Global Compact ce 8 avril qu’il avait acheté du biométhane pour alimenter pendant un an deux porte-conteneurs de 1 400 EVP. Un signal et soutien à la filière de production.
Shipping

Grimaldi positionne à Malte deux de ses nouveaux rouliers

Au-delà de l’adoption du pavillon maltais pour ses navires arborant avant le Brexit le Red Ensign britannique, l’armement napolitain Grimaldi renforce sa présence à Malte en positionnant sur la desserte de cette île, qui tient une position centrale en Méditerranée, deux rouliers géants de dernière génération.
Shipping

Vard retenu pour les trois SOV du champ éolien de Dogger Bank

Le constructeur norvégien Vard, filiale du constructeur italien Fincantieri, a été retenu pour la construction des trois navires de service (SOV) qui opéreront sur le champ éolien offshore de Dogger Bank. Ils seront adaptés aux conditions de navigation difficiles du parc situé en mer du Nord, à 130 km au large des côtes du Yorkshire, dans le nord-est de l'Angleterre. Une partie du matériel, fourni par General Electric, sera fabriqué dans deux ports français.

APMT lance une nouvelle extension à Tanger Med

L’autorité portuaire de Tanger Med et le manutentionnaire néerlandais APMT ont lancé officiellement une nouvelle phase d’extension sur le terminal à conteneur T4 qui avait été concédé à AMPT en juin 2019. À l’issue des travaux, l’installation disposera d’une capacité de 5 MEVP.
Shipping

Études : CO2 et bruit sous-marin ont des destins liés

​ Adopter de meilleure forme des carènes et réduire les vitesses des navires ont des impacts importants sur le bruit sous-marin, une source de pollution encore trop méconnue et pas suffisamment considérée. Ce sujet a fait l’objet de deux études réalisées à la demande du gouvernement fédéral belge par l’institut de recherche néerlandais TNO. Elles évaluent en outre l’impact du slow steaming sur la réduction de la pollution de l’air.

Pages

  • 1
  • 2
  • 3

En images