Shipping

Engorgement portuaire : tensions autour de la manutention à La Rochelle

L’impatience monte chez certains clients du port rochelais. Ils s’inquiètent de l’accroissement des délais de chargement et de déchargement. En cause, le manque de dockers, la désorganisation des ports, l’augmentation des trafics, conséquences de la crise sanitaire selon le manutentionnaire. Maritime Kuhn, qui a repris les activités portuaires de Bolloré Ports France, promet des solutions dont il a déjà lancé la mise en œuvre.

Costamare se diversifie dans le vrac sec en acquérant 16 navires

Le propriétaire de porte-conteneurs, non exploitant, transgresse les frontières et réinvestit une partie de ses liquidités tirées de l’essor de l’affrètement dans le vrac sec pour profiter des opportunités de rendement que l’armateur grec estime réelles.
Shipping

Roulier à voiles : Neoline choisit à nouveau Neopolia

Le premier appel d’offres pour la construction du Neoliner, remporté en 2019 par Neopolia Mobility, ne permettait pas à Neoline d’atteindre l’équilibre économique. Le second projet, dont la construction fait à nouveau l’objet d’une lettre d’intention avec Neopolia Mobility, doit permettre la mise en service en 2024, le plan de financement mieux assuré.
Portuaire

Décès de Dominique Lebreton : MGI et les ports français sous le choc

Dominique Lebreton, membre du directoire de MGI et délégué général du GIE France PCS, est décédé à 49 ans, samedi 12 juin, dans un tragique accident de la route, fauché par une voiture alors qu’il faisait du vélo dans le Loiret.
Shipping

Golfe de Guinée : le Nigéria déploie un arsenal lourd contre la piraterie

Le Nigeria a lancé officiellement son programme Deep Blue dont il est question depuis plusieurs mois. Le pays, qui exerce un leadership régional naturel, dispose d’une enveloppe de 195 M$ pour actionner des moyens militaires maritimes, aériens et terrestres. Dans un effort coordonné avec d’autres États de la région et... l’UE.
Shipping

Construction navale : les commandes affluent, les prix augmentent

Les chantiers navals sud-coréens ont raflé 60 % des commandes de navires passées en mai. Leur suprématie est alimentée par la montée en flèche de la valeur des navires, qui a atteint son plus haut niveau en six ans. Une bonne nouvelle pour la rentabilité des constructeurs.

Pages

En images