Shipping

Engorgement portuaire : tensions autour de la manutention à La Rochelle

L’impatience monte chez certains clients du port rochelais. Ils s’inquiètent de l’accroissement des délais de chargement et de déchargement. En cause, le manque de dockers, la désorganisation des ports, l’augmentation des trafics, conséquences de la crise sanitaire selon le manutentionnaire. Maritime Kuhn, qui a repris les activités portuaires de Bolloré Ports France, promet des solutions dont il a déjà lancé la mise en œuvre.
Shipping

Trafic
 : 
Rotterdam : 10,8 MEVP en 9 mois

Reprise des trafics vracs à Rotterdam au troisième trimestre 2018, tandis que le trafic conteneurisé a atteint au mois d’août un nouveau record mensuel. Sur les neuf premiers mois de l’année, le tonnage est en très légère baisse.
Oil&Gas

Sanctions contre l'Iran
 : 
Le marché pétrolier sur le qui-vive

Les États-Unis ont mis en oeuvre le 5 novembre la dernière phase de sanctions qui concernent cette fois les secteurs pétrolier et financier iraniens. Toutes entreprises asiatiques ou européennes qui importeraient du pétrole iranien seront interdites de commercer avec les États-Unis, ultime concrétisation du retrait de l'accord sur le nucléaire iranien de 2015 annoncé par Donald Trump en mai.
Shipping

Iran-États-Unis : la guerre des mots en écho à la dernière salve de sanctions

Les États-Unis ont promis ce lundi 5 novembre d'exercer une pression "implacable " pour faire plier l'Iran, qui entend " contourner avec fierté " les sanctions draconiennes rétablies par Washington contre les secteurs pétrolier et financier iraniens.
Shipping

Ren Yuanlin, CEO de Yangzijiang Shipbuilding : "Les perspectives pour les chantiers navals privés chinois sont difficiles"

Dans un entretien auprès des médias anglo-saxons, Le président du conseil d'administration de Yangzijiang Shipbuilding livre son analyse du marché de la construction navale notamment dans le cadre de la concurrence régionale. Peu optimiste quant à une "remontada" du secteur en Chine. Respectueux à l'égard de ses homologues japonaises affaiblies. Méfiant sur la renaissance des sud-Coréens arrosés d'argent public.

Pages

En images