Arrêt sur image : un mois de juin avec l'incertitude pour seule certitude

Ces dernières semaines, l’urgence a été manifeste au niveau européen sur le front de la sécurité énergétique dans un contexte de guerre économique. La panique se fait sentir à tous les niveaux. Le transport maritime se met au diapason des tensions tandis que la décarbonation a été à l’agenda du mois. Tout comme la confusion institutionnelle et politiques. Retour sur un mois particulièrement agité.
Shipping

Un cargo (Cosco) peut cacher un porte-conteneur (CMA CGM)

Moins médiatisé que le porte-conteneur CMA CGM Saint-Exupéry , dont les dimensions XL ne surprennent plus que les non-initiés, le cargo brise-glace Tian En de Cosco vient pourtant de réaliser une première pour les ports de l’Hexagone..
Shipping

Le Saint-Exupéry, le nouveau géant de CMA CGM

Nouveau navire amiral de l’armateur français, le CMA-CGM-Antoine-de-Saint-Exupéry est conçu dans un optique de diminution des émissions polluantes, dans l’attente des porte-conteneurs fonctionnant au GNL.
Portuaire

Haropa
 : 
"Un record historique sur l'hinterland"

Les ports du bassin de Seine - Le Havre, Rouen et Paris -, viennent de communiquer les trafics enregistrés au cours du premier semestre 2018. Stabilité globale mais entre les lignes, des raisons pour le trio portuaire de se réjouir : " un record historique sur l’hinterland".
Oil&Gas

Soufre
 : 
Hapag Lloyd fait également part de ses inquiétudes

Après Maersk, qui a fait part d'un certain nombre de doutes quant à la nouvelle réglementation sur le soufre qui doit être en vigueur en 2020, Rolf Habben Jansen, PDG de Hapag-Lloyd, vient d'exprimer les siens à l'occasion du SMM de Hambourg. Côut des énergies futures, manque d'anticipation des fournisseurs, surcoûts financiers ...

Pages

En images