Portuaire

En dépit de la congestion, les vingt plus grands ports à conteneurs restent en croissance

Alors que la congestion est généralisée sur la planète portuaire, les plus grands ports à conteneurs parviennent encore à afficher une croissance de plus de 1 % quand les compagnies maritimes accusent, elles, des volumes transportés en baisse de 5,5 %. Bien qu’affectés par des restrictions sanitaires drastiques, les huit ports chinois contrôlent 53 % du volume traité par les 20 leaders. Depuis la décennie 2010, ils occupent la place. Un sans-fautes
Oil&Gas

Gaz
 : 
Total devient le deuxième acteur mondial dans le GNL

Total poursuit sa stratégie de diversification dans le gaz. Dernière opération en date, l’acquisition des actifs amont de gaz naturel liquéfié d’Engie. Le groupe pétrolier récupère une flotte de méthaniers et d’unités flottantes de stockage et de regazéification.
Portuaire

Câble sous-marin
 : 
Avec Natitua, la Polynésie plonge dans l’ère du numérique

Le navire câblier île de Batz a appareillé du port de Papeete début août avec dans ses cales quelque 2 590 km de câble en fibre optique fabriqué à Calais. Le système baptisé Natitua sera posé par Alcatel Submarine Networks jusqu’à mi-octobre pour le compte de l’Office des Postes et des Télécommunications (OPT). La mise en service de Natitua est annoncée pour décembre 2018.

Portuaire
 : 
Sète modernise ses équipements

Le chiffre d’affaires du port de Sète (présidé par Jean-Claude Gayssot) a augmenté de 1 % lors du premier semestre 2018 par rapport à la même période l’an dernier, a indiqué la Région Occitanie, propriétaire du port, le 20 juillet. Sur le port de commerce, le tonnage est stable. La baisse de l’activité vrac liquide, due à la situation de Saipol (biocarburants) est compensée par la hausse du nombre d’escales (+ 10 %). La seconde escale hebdomadaire d’Ekol, depuis mars, le d...
Portuaire

Manutention
 : 
TGO investit 8 M€ à Montoir

L’opérateur portuaire privé a achevé le montage d’un portique géant capable de charger et décharger des navires de 8 000 EVP. L'investissement de 8 M€ doit conforter la place de Montoir-de-Bretagne sur la carte du fret maritime mondial. Et plus si affinités…

Pages

En images