Shipping

Justine Benin, secrétaire d'État chargé de la mer

Retour à la case où la Ve République l’a toujours logée. La charge de la mer perd son ministère de plein droit pour un secrétaire d’État mais est rattachée directement à Matignon et n’est pas diluée dans un portefeuille aux attributions multiples. Deux personnalités venues d’Outre-Mer se croisent à la fonction. La députée de Guadeloupe, candidate à sa ré...

Shell moins impacté dans ses résultats par le retrait russe

Le géant pétrolier anglo-néerlandais a déclaré un bénéfice net de 9,1 Md$ au premier trimestre. Le résultat pâtit cependant d'une charge après impôts de 3,9 Md$ liée au retrait progressif des activités de pétrole et gaz en Russie.
Shipping

Maersk : nouveau bénéfice record au premier trimestre 2022

Malgré des dépenses d’exploitation qui ont explosé et des volumes transportés en chute, le groupe danois de transport et de logistique a terminé le premier trimestre sur un chiffre d'affaires à près de 20 Md$ et sur un bénéfice avant amortissements qui a plus que doublé, à 9,1 Md$. Des performances réalisées grâce à des taux de fret en croissance de 71 % sur un an.

Avec le Yara Birkeland, le monde compte désormais deux porte-conteneurs autonomes

Le Yara Birkeland a raté de peu le titre de premier porte-conteneurs entièrement autonome et entièrement électrique. Le chinois Zhi Fei , entré en service plus rapidement, ne lui a pas accordé cette politesse. Le coronavirus aura eu raison des dates en retardant le projet du fabricant d’engrais Yara.
Shipping

Pétrole, gaz, charbon : Où sont les navires ? Où vont les flux ?

Si tous les indicateurs tendent à confirmer un ralentissement de la croissance du commerce mondial, il pourrait y avoir des effets atténuants pour le transport maritime car le remodelage des flux en cours devrait favoriser les tonnes-milles. À quel type de navires et à quelle route maritime profite le grand chambardement provoqué par les sanctions envers la Russie ? Les mouvements de report sont déjà à l’œuvre avec, à la clé, une pression sur la disponibilité de certains navires.
Shipping

Sovcomflot : quel P&I pour assurer ses navires ?

L’étau se resserre encore un peu plus sur la principale compagnie maritime russe alors que l’entreprise est déjà étranglée par les sanctions internationales. Depuis le désengagement des sociétés de classification, les P&I désertent les unes après les autres, West of England étant le dernier en date. Le géant russe des pétroliers serait en train de vendre une partie de sa flotte, a révélé le Lloyd’s List.

Pages

En images