Sur les neuf premiers mois de l’année, le leader portuaire européen a traité 350,1 Mt, en hausse de 8,6 % par rapport à 2020. Une tendance dans le conteneur, qui se dessinait durant la première partie de l’année, se confirme : l’écart de trajectoire entre tonnage et unités EVP. La forte baisse du poids moyen des boîtes pleines explique à elle seule la situation.
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous