L’opérateur portuaire émirati et l’insitut britannique de financement du développement CDC s'engagent, dans le cadre d’un accord, à investir 1,7 Md$ pour investir dans des projets portuaires et des infrastructures logistiques en Afrique.
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous