Battant pavillon italien, le dernier né de la flotte de l’armateur napolitain va rejoindre, dès son arrivée du chantier chinois Yangfan, la liaison ro-ro entre la Méditerranée et l’Amérique du Nord. Grimaldi doit réceptionner quinze autres nouveaux navires « innovants » dans les années à venir.
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous