Chassé-croisé entre vie et mort pour deux navires emblématiques de la compagnie italienne du groupe américain Carnival. Alors que Costa reçoit son second paquebot au GNL, le Costa Romantica , premier paquebot spécifiquement construit pour la croisière, mais qu’elle avait revendu en 2020, a été envoyé à la ferraille. Son histoire est particulière et sa fin de vie également.
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous