©Préfecture maritime de la Méditerranée

Le porte-conteneurs de MSC, victime d’un incendie consécutif à une explosion dans la salle des machines le 21 juin, a été remorqué à Fos-sur-Mer par Boluda, mandaté par l’armateur. MSC a réduit sa communication a minima. Le navire est en cours d’inspection. 

Le porte-conteneurs MSC Rachele, qui a subi une explosion dans sa salle des machines le 21 juin alors qu’il était au large de Toulon, a été remorqué avec succès jusqu'au terminal Graveleau de Fos, chez son opérateur Seayard, où il était initialement attendu le 21 juin. C’est la société Boluda qui a été mandatée par MSC pour conduire les opérations. « En attendant l’arrivée des moyens de secours, le bâtiment de soutien et d'assistance affrété (BSAA) Pionnier est resté en sécurisation, à proximité immédiate du navire », a indiqué la préfecture maritime de Méditerranée dans une mise à jour publiée le 22 juin.

MSC, qui a tardé avant de s’exprimer sur le sujet, a finalement publié une déclaration d’usage pour confirmer l'incident et rappeler que sa priorité était la sécurité de l'équipage. Alors que l'état du porte-conteneurs est en cours d'évaluation, les rapports préliminaires semblent indiquer qu’il n’y ait pas eu de dommages sur les conteneurs à bord. « Nous avons informé les clients concernés et les tiendrons informés des mouvements du navire et de sa cargaison », ajoute l’armateur suisse.

Navire en cours d’inspection

L’explosion à bord du MSC Rachele avait été signalée le 21 juin au matin au centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage de la Méditerranée (Cross Med) alors que le porte-conteneurs de 7 747 EVP se trouvait au large de Fos et se dirigeait vers les bassins Ouest du port de Marseille-Fos. Sur la vingtaine de membres de l'équipage, trois d'entre eux ont été blessés lors de l’explosion, dont deux dans un état grave. Tous trois ont dû être transférés par hélicoptère vers l’hôpital d’instruction des armées (HIA) de Sainte-Anne à Toulon. L’incident a nécessité la mobilisation de moyens conséquents de l’organisation de réponse de sécurité civile (ORSEC) maritime.

Le MSC Rachele, battant pavillon panaméen, a été construit en 2005 et est opéré par MSC depuis quasiment sa mise en service. Exploité sur la ligne entre Méditerranée et Amérique du Nord, le porte-conteneurs était parti de Houston le 21 mai, avait effectué sa dernière escale à Naples le 19 juin et devait accoster au terminal Seayard à Fos le 21 mai en milieu de journée. Le navire est assuré par le P&I britannique North England et classé par DNV.

A.D.