Le leader mondial du transport maritime de conteneurs a présenté quelques détails de son feeder propulsé au méthanol dont la construction a été confiée au chantier naval sud-coréen Hyundai Mipo. La date de livraison n’a pas été précisée. Mais Maersk prévoit une mise en service en 2023.
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous