MSC n’est plus intéressé par la reprise partielle de la compagnie aérienne italienne pour laquelle il avait, avec la compagnie aérienne allemande Lufthansa, déposé une offre dès janvier mais dont ils avaient été écartés en août. L’armateur de porte-conteneurs précise sa position alors même que l’État-actionnaire a décidé de ne plus poursuivre les négociations exclusives avec le pool concurrent.
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous