Alors que les opérations sont toujours en cours au large des côtes de l’île Maurice pour effacer toutes les traces de l’échouement du vraquier qui avait provoqué une marée noire en juillet 2020, son propriétaire a déposé auprès de la Cour suprême une demande visant à limiter les réclamations individuelles à 16,5 M$. Loin de la somme attendue par ceux qui ont subi les préjudices.
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous