Alors que les tensions sont déjà palpables sur la scène internationale, dans un contexte d’inflation généralisée et de pression sur les pays européens pour s’affranchir des énergies de la Russie mise au ban, la Turquie a annoncé le 20 juillet une nouvelle phase d'exploration gazière en août en Méditerranée orientale. Une annonce qui peut être considérée comme une nouvelle provocation par la Grèce et Chypre.
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous