Durant les trois premiers mois de l’année, le port belge a encore allongé le mouvement dans l’activité conteneurs. Et malgré la baisse de 5 % des vracs liquides, le tonnage global reste stable grâce à la progression de toutes les autres catégories de marchandises.
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous