Le plus gros importateur de gaz en Allemagne, et l'un des plus importants sur le marché européen, souffre de la baisse subite des livraisons de gaz fourni par Gazprom. Craignant l’effet systématique sur le marché de l'énergie, Berlin envisage des nationalisations partielles pour les entreprises critiques. Les difficultés d’Uniper ne sont pas sans conséquences tant le groupe est investi dans de nombreux projets, notamment dans les ports.
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous