Inutilisable depuis 2009, l’embranchement ferroviaire du terminal de Brégaillon est de nouveau opérationnel. La CCI du Var, qui exploite les ports de la rade de Toulon, compte s’appuyer sur le ferroviaire pour relancer le fret maritime à la peine depuis que le terminal n’est plus desservi par les rouliers de DFDS. Le port varois se positionne sur des trafics multiactivités et multiclients.
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous