2021 sera la troisième année consécutive de perte de tonnages pour le quatrième port français qui n’a pas atteint les 20 Mt. La condamnation par la transition énergétique de certains trafics et l’arrêt depuis décembre de la raffinerie Total à Donges, deuxième site pétrolier de France, l’expliquent en grande partie.
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Sur le même sujet