Après une année atypique qui a réduit à néant les escales de paquebots à Brest mais donné un peu d’activité au travail aux chantiers de réparation navale, l’activité a redémarré. Les bassins sont complètement occupés, notamment animés par les visites des méthaniers brise-glace qui opèrent en Arctique.
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous