©DR

Deux ans après avoir mis la main sur son concurrent Panalpina, le groupe danois de transport et logistique acquiert Global Integrated Logistics (GIL) au groupe koweïtien Agility par le biais d'une transaction entièrement en actions qui valorise l’opération à 4,2 Md$. Le groupe, qui aura ainsi pour deuxième actionnaire le koweïtien, pourra se prévaloir de 2,8 MEVP transportés.

Le groupe de transport et logistique danois est de retour aux affaires. Il s’était fait plutôt discret depuis sa dernière acquisition après avoir particulièrement animé le marché en 2018 et 2019 avec ses tentatives d’OPA ratées. Celui qui était alors le numéro 8 dans le classement mondial des commissionnaires internationaux (dans le fret maritime, en termes d'EVP transportés, selon Dynamar) visait dans un premier temps l’entreprise de logistique suisse Ceva. La tentative sera déjouée par CMA CGM qui a contré l’offensive en montant porgressivement au capital du commissionnaire avant d’en prendre totalement le contrôle.

L’entreprise danoise finira, après moult tractations et autres rebondissements, par arracher un accord auprès de ses actionnaires pour mettre la main sur la suisse Panalpina, juste devant elle dans les classements mondiaux. Sur la base des données du classement établi par Armstrong & Associates, à la date de l’opération, le groupe issu de ce rapprochement – un chiffre d’affaires de 118 milliards de couronnes danoises (15,82 Md€), 60 000 employés – pouvait se prévaloir d’une 3e position dans le transit aérien et parmi les cinq premiers dans le maritime avec un volume consolidé de 1,9 MEVP juste derrière DB Schenker (2,22 MEVP) tamais encore loin de Kuehne+Nagel (4,8 MEVP), Sinotrans (3,36 MEVP) et DHL (3,22 MEVP).

Pour s’offrir sa nouvelle cible, DSV, issu en 1976 de l'association de dix transporteurs routiers, a mis sur la table 37 milliards de couronnes danoises (4,92 Md€), la plus conséquente opération du groupe danois depuis l’acquisition de l’américaine UTi Worldwide pour 1,35 Md$.  

Ceva Logistics : Le danois DSV jette l'éponge, CMA CGM réplique

Le Koweïtien Agility entre au capital de DSV

L’intégration de Panalpina à peine assimilée, non sans difficultés et sans avoir à ce jour atteint les objectifs fixés, il se challenge à nouveau en se lançant dans une nouvelle opération d’envergure pour acquérir le commissionnaire de transport Global Integrated Logistics (GIL), propriété du groupe koweïtien Agility. L’opération a été conclue par le biais d'une transaction entièrement en actions réservées au groupe Agility. Elle valorise ainsi GIL à 4,2 Md$, soit quasiment la même valeur que pour Panalpina.

La transaction, si elle obtient les autorisations réglementaires « d’ici le troisième trimestre », permettra au koweïtien de détenir 8 % du capital (le premier actionnaire reste la Fondation Ernst Göhner, le propriétaire majoritaire de Panalpina). Agility détiendra également un représentant au conseil d'administration. 

Source : Armstrong&Associates (dernière édition, 2019)

Un chiffre d’affaires de 23 Md$

GIL (17 000 personnes) a réalisé un chiffre d'affaires de 4 Md$ en 2020, dont 80 % dans le fret maritime et aérien. Le commissionnaire gère en outre 1,4 million de m2 d'entrepôts. Il est particulièrement bien implanté en Asie-Pacifique et au Moyen-Orient, selon le communiqué de l’entreprise. 

L'acquisition devrait permettre à DSV Panalpina de gravir une marche dans le classement mondial et décrocher sa place dans le trio de tête du transport et de logistique avec un chiffre d'affaires combiné pro forma d'environ 142 milliards de couronnes danoises (23 Md$). En matière Air&Sea, le groupe acquiert ainsi une capacité annuelle de 2,8 MEVP de fret maritime et de 1,6 Mt en aérien. 

Classement serré aux avant-postes

Dans l’édition 2020 du classement d’Armstrong des commissionnaires de transport air-mer sur la base des chiffres d’affaires 2019, DHL et Kuehne+Nagel occupaient les avant-postes suivis de DB Schenker, de DSV et de Sinotrans. En nombre d’EVP traités en 2019, Kuehne+Nagel (4,9 MEVP) devançait Sinotrans (3,8 MEVP) et DHL (3,2 MEVP). En commission de transport aérien et en tonnes transportées, DHL (2 Mt), Kuehne+Nagel (1,6 Mt) et DB Schenker (1,2 Mt) trustaient les trois premières places devant DSV-Panalpina. 

Dans ce classement figuraient deux français (Geodis ne l’étant plus vraiment) : Bolloré Logistics en 11e position avec 839 000 EVP tandis que Ceva Logistics (786 000 EVP avant CMA CGM) s’est hissé du 12e au 7e rang après son intégration au 3e transporteur maritime mondial de conteneurs avec plus d’1 MEVP.

Adeline Descamps