Traditionnellement dominé par les compagnies espagnoles, dont Balearia​, le trafic avec les Baléares connait un bouleversement soudain avec la reprise de l’activité d’Armas Trasmediterránea par Grimaldi et l’entrée prochaine d’une autre compagnie italienne, GNV, filiale de MSC. La nouvelle redistribution des cartes n’est pas pour déplaire aux chargeurs et aux transporteurs qui s’attendent à un ajustement des frets à la baisse.
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous