L'Ukraine a gagné en influence sur le marché mondial agricole au cours de la dernière décennie, visant cette année la troisième place pour le blé et la quatrième pour le maïs. Le conflit avec la Russie fait planer une menace alors que plus de la moitié du volume de maïs attendu par l'Ukraine doit être exporté au cours des cinq prochains mois.
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous