Le premier registre mondial de navires demande la médiation de l'Organisation maritime internationale dans le différend commercial entre la Chine et l’Australie qui bloque actuellement 74 vraquiers et 1 500 membres d’équipage au large des ports chinois. Le droit international prime sur le différend commercial, signifie le pavillon.
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous