Le CMA CGM Greeland, dernier porte-conteneurs à livrer de la série qui fait référence à des sites géographiques emblématiques. ©Jiangnan

L’armateur français va pouvoir disposer de son Greenland, le dernier de la série des cinq porte-conteneurs de 15 000 EVP au GNL confiée au constructeur naval chinois Jiangnan. Ils sont tous exploités sur la ligne Mediterranean Club Express (MEX) entre Asie et Méditerranée, sous pavillon français, et s’avitaillent en gaz naturel liquéfié à Marseille Fos. 

Avec la réception du CMA CGM Greenland dans les clous de l’agenda du programme, CMA CGM clôture sa série de cinq porte-conteneurs de 15 000 EVP en propriété et armés sous pavillon français (enregistrés sous le Rif) mais construite en Chine. Ils avaient été annoncés en décembre 2020 par l’armateur et confiés au constructeur chinois Jiangnan en charge de plusieurs programmes de construction neuve pour CMA CGM. Pour rappel, le groupe français, qui investit massivement dans le GNL en tant que carburant, a déjà une trentaine de navires en services et en comptera 77 d’ici 2026 si d’ici là d’autres commandes ne viennent pas se greffer. 

La série, inaugurée avec la livraison du Patagonia en septembre 2021, a été livrée à pas cadencés : Kimberley (décembre 2021), Everglade (janvier 2022), Galapagos (juin 2022). Les étendards de sites naturels emblématiques rejoindront la Mediterranean Club Express (MEX), ligne reliant l’Asie au Moyen-Orient et au sud de l’Europe. Ils sont alimentés en GNL par Total Marine Fuels Global Solutions (TFMGS) avec lequel CMA CGM a signé un contrat de dix ans et seront avitaillés à partir des terminaux de Marseille Fos, par le Gaz Vitality, officiellement en opération depuis le début de l’année.

D'une longueur de 366 m et d'une largeur de 51 m, les navires sont capables de transporter jusqu'à 15 254 EVP, dont 1 800 prises reefers. Ils sont équipés du système de confinement Mark III de GTT et des moteurs bicarburants de WinGD.

A.D.