Le marché de l'affrètement de porte-conteneurs est actuellement léthargique mais peut-être pas pour les mêmes raisons qu’il y a encore quelques semaines quand l’activité était limitée par la pénurie de navires. Le contexte a légèrement changé ces dernières semaines. La chute brutale de 30 à 35 % des taux de fret au comptant sur certaines routes questionne.
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous