Le charbon représente un flux important pour les plus grands ports maritimes belges et néerlandais à l’exception d’Anvers. Mais les volumes ont très fortement chuté en 2020. À la transition énergétique est venu s’ajouter l’impact de la crise sanitaire sur des secteurs comme la sidérurgie.
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous