Dopée par les grandes mesures de relance mises en œuvre par Pékin, la production d’acier tourne à plein régime dans la seconde puissance mondiale. Une demande à laquelle peinent à répondre les plus géants miniers, qui ont tous signalé des baisses d’exploitation. Les prix flambent.
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous