Les récoltes de 2020 avaient été plus que décevantes, toute la filière céréales comptait sur celles à venir pour effacer les mauvais résultats de la dernière campagne même si les pluies n’avaient pas atteint l’abondance souhaitée. Patatras ! Les douze jours de gel de début avril, l’un des pires épisodes de la décennie, sont venus doucher les espoirs.
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous