Si les États-Unis, le Brésil et l’Argentine restent les trois leaders incontestés des exportations mondiales de soja, le véritable maître du jeu sur ce marché est leur premier client, à savoir la Chine. Sa demande colossale, ses relations commerciales parfois tendues, ses exigences quant à la qualité de ses importations donnent le tempo à l’échelle de la planète.
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous