L’impatience monte chez certains clients du port rochelais. Ils s’inquiètent de l’accroissement des délais de chargement et de déchargement. En cause, le manque de dockers, la désorganisation des ports, l’augmentation des trafics, conséquences de la crise sanitaire selon le manutentionnaire. Maritime Kuhn, qui a repris les activités portuaires de Bolloré Ports France, promet des solutions dont il a déjà lancé la mise en œuvre.
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous