La fusion entre deux des principaux transporteurs maritimes de brut a avorté mais les principaux protagonistes n’ont toujours pas sifflé la fin de partie. Les deux principaux actionnaires n’en ont fini avec leurs manœuvres. La Compagnie maritime belge demande la tenue d’une assemblée générale extraordinaire en vue de destituer le conseil d’administration. L’homme d’affaires John Fredriksen a repris ses achats d’actions.
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous