©VesselFinder

Le chantier naval chinois Jiangnan Changxing vient de livrer à Evergreen le Ever Aria, porte-conteneur d'une capacité de 24 004 EVP. Il appartient à la série inaugurée avec la mise en service du Ever Alot, qui détient actuellement le record de capacité. L’armateur taïwanais a reçu neuf de ses 15 futurs géants, déjà talonnés par ceux de MSC et sans doute vite dépassés. À moins qu’une taille critique ait été atteinte. 

Une nouvelle unité de la série des géants d’Evergreen vient d’être livrée par son constructeur, le chantier naval chinois Jiangnan Changxing, filiale du leader de la construction navale asiatique, le groupe CSSC. Avec ses 24 004 EVP, il est actuellement avec ses sisterships de la série confiée au groupe chinois déjà en service, les Ever Alot et Ever Apex, le plus grand parmi les 6 450 porte-conteneurs en activité. Une autre classe (Ever Ace) pour le compte de l’armateur taïwanais a été attribuée au constructeur sud-coréen Samsung Heavy Industries (SHI) et ses six unités comptent 12 EVP de moins (23 992 EVP), toutes livrées à ce jour.

Une flotte de 15 unités de plus de 24 000 EVPL’Ever Aria, troisième unité de la série livrée de la série CSSC qui en compte neuf, mesure 399,90 m de long et 61,50 m de large, soit 24 rangées. Sa motorisation est classique, avec un moteur principal WinGD - 11X92B d'une puissance nominale de 58 600 kW, qui permet aux navires d'atteindre une vitesse de 22,5 nœuds. Il est donc équipé de scrubbers.

Le porte-conteneurs, doté de 1 500 prises reefers, sera exploité sur le service CEM, opéré avec les seules capacités d’Evergreen, et commercialisé sous NEU6 par Ocean Alliance, l’alliance dont la compagnie est membre aux côtés de CMA CGM et Cosco/OOCL. La ligne, actuellement assurée avec des 20 000 EVP, est en train de muter vers les 24 000 EVP au fur et à mesure des livraisons du Taïwanais et prendra la marque commerciale de NEU7.

Taille critique

Evergreen a réalisé un chiffre d’affaires de 5,7 Md$  au deuxième trimestre et un Ebit de 4 Md$, le bénéfice d’exploitation le plus élevé parmi les 10 premiers de la ligne conteneurisée. 

À l’origine de sa fortune, la livraison de navires en temps voulu, ce qui lui a permis de se développer, en période de taux de fret fastes, sans avoir besoin d'affréter du tonnage coûteux. L’armateur a récemment dépassé ONE en tant que sixième plus grand transporteur mondial grâce à sa frénésie de commandes. Depuis mars 2020, il a pris livraison de plus de 305 000 EVP, dont huit navires de 24 000 EVP et huit de 12 000 EVP. Dans l'ensemble, sa flotte a augmenté de 5,2 % au cours du premier semestre de cette année.

Aussi « gros » soient-ils, les géants d’Evergreen sont talonnés par certains gros-porteurs de MSC, notamment le MSC Tessa, et seront sans doute bientôt dépassés. À moins qu’une taille critique ait été atteinte, ce que certains armateurs soutiennent. 

Adeline Descamps