L’accidentologie de la perte de conteneurs en mer s’est étoffée ces dix dernières années avec l’emprise croissante des porte-conteneurs sur la mer, en largeur, en longueur et en hauteur. Le World council shipping, seule entité à renseigner le phénomène depuis 2008, vient de publier une actualisation portant sur les trois dernières années. Les conditions météorologiques en 2020 et 2021 ont porté à 3 113 le nombre de boîtes passées par-dessus bord.
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous