Les quatre plus grands opérateurs européens de la ligne régulière – MSC, Maersk Group, CMA CGM et Hapag-Lloyd –, ainsi que les principaux exploitants de feeders en Europe du Nord, ont commencé à suspendre les services sur la Baltique ou à réduire considérablement leur capacité à destination et en provenance de la Russie. Dilemme balte : que faire de Saint-Pétersbourg ?
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous