Yangzijiang Shipbuilding a mis à l'eau les MSC Irina et MSC Loreto, premiers des six porte-conteneurs de 24 232 EVP que le chantier naval chinois construira pour BoCom Leasing, Seaspan et MSC, à raison de deux chacun. Le plafond de 24 000 EVP, qui s’impose comme le nouvel étalon du gigantisme des porte-conteneurs, serait-il la limite physique pour les porte-conteneurs ?
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous