Dans la confusion ambiante, entre taux de fret élevés, pénurie criante d'équipements et faible disponibilité des navires, les chargeurs et propriétaires de marchandises dites conventionnelles ont raison de se demander s’il est opportun de contracter à long terme.
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous