Photo postée par Julianne Cona sur Instagram depuis le Maersk Denver, bloqué derrière le Ever Given. ©DR

 

Un porte-conteneurs d’Evergreen bloque actuellement le canal de Suez. Le trafic maritime est à l’arrêt sur l’une des voies royales de la navigation, artère stratégique du transit de marchandises entre Asie et Europe.

« Vingt-sept navires sont arrivés dans la zone de mouillage de Suez pour transiter vers le nord. Au total, 42 navires attendent d'entrer dans le canal de Suez en raison de l'échouement du M/V Ever Given au km.151 dans le canal de Suez vers le nord. Des remorqueurs tentent actuellement de renflouer le navire », indiquait il y à quelques heures sur twitter Leth Agencies, une socitété qui fournit des services aux clients qui utilisent le canal.

Le Ever Given, porte-conteneurs de 20 388 EVP (construit en 2018 par le chantier naval japonais Imbari) et 400 mètres de long (59 m de large) affrété par compagnie taïwanaise Evergreen (propriété de Shoei Kisen), battant pavillon du Panama, bloque la voix de passage la plus stratégique de la ligne est-ouest sur toute la largeur (vers le sud et le nord). Parti de Ningbo le 4 mars, le navire qui opère sur le service CEM (China-Europe-Mediterranean) était attendu à Rotterdam autour du 31 mars ou du 1er avril.

 « Le porte-conteneurs s’est échoué accidentellement, probablement après avoir été frappé par une rafale de vent », a déclaré la compagnie Evergreen Marine Corp. qui indique « est être en discussion avec les parties concernées, notamment l’autorité qui gère le canal », a-t-elle indiqué.

Le navire aurait d’abord subi une panne générale alors qu'il était à l'entrée du canal vers le nord dans la nuit mardi matin, vers 5.40 GMT, puis perdu de la puissance avant de virer à tribord, le bulbe d’étrave se logeant dans la berge du canal. Le trafic maritime se trouve par conséquent à l’arrêt et les navires continuent d’affluer aux deux extrémités du canal. L'Ever Given était apparemment le cinquième d'un convoi se dirigeant vers le nord. Les quinze navires suivant sont empêchés de poursuivre leur route.

Selon le World Shipping Council, le temps de transit moyen dans le canal de Suez, long de 191,5 km, est de 14 heures. Environ 50 navires transitent par le canal chaque jour. Il s'agirait du plus grand navire à s'échouer au cours des 152 ans d'histoire de l’artère clé des échanges entre Asie et Europe. Le dernier incident similaire remonte à 2017, lorsqu'un porte-conteneurs japonais a bloqué le canal après s'être échoué en raison de problèmes mécaniques.

La rédaction

[Actualisation] Des pelleteuses doivent creuser autour de la proue pour libérer le navire tandis que sept remorqueurs et une dague ont été dépechés sur place. Le canal de Suez était toujours fermé à la circulation ce jeudi 25 mars. Selon vesselfinder, des dizaines de navires attendent toujours aux deux extrémités du canal et dans la zone d'attente située au milieu de celui-ci. Plusieurs remorqueurs dépêchés par l'Autorité du canal de Suez (SCA) tentent de dégager le navire depuis mercredi matin