Les chantiers navals spécialisés dans les grands paquebots de Meyer-Werft, entreprise familiale aux mains de la famille Meyer depuis sept générations, sont particulièrement frappés par la crise sanitaire. Depuis plus d’un an, les salariés sont au chômage partiel et l’heure est aux plans d’assainissement.​
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous