Alors que la querelle entre l'Australie et la Chine et l'effondrement des exportations brésiliennes de minerai de fer plombent la reprise naissante du vrac sec, le secteur fait aussi face à​ un afflux sans précédent de nouveaux navires. Parallèlement, le marché de seconde main est particulièrement dynamique.
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous