En février, et pour le troisième mois consécutif, la demande de l'Europe pour le GNL portera au plus haut les exportations de gaz américain au point de représenter les trois-quarts des volumes. Les unités de liquéfaction américaines tournent à plein régime. Le week-end dernier, et pour la première fois, il y avait des méthaniers amarrés à l’ensemble des terminaux de Louisiane.
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous