L’interdiction surprise des exportations de blé indien par le gouvernement indien pour contenir la flambée des prix a mis la pagaille dans les ports, bloquant le départ de 1,8 Mt de céréales. Le pays a dû lâcher un peu la bride. L'événement intervient sur un marché déstabilisé par les événements en Russie et en Ukraine qui mettent en défaut le premier hub mondial d’exportation de céréales.
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous