La filiale du groupe Maersk pour les services offshore, à qui l’on prête l’intention depuis quelques années déjà de sortir du secteur du pétrole et du gaz, a confirmé la commande d’un premier navire d'installation éoliennes d'une valeur estimée à 350 M$ au singapourien Sembcorp Marine. Le jack-up a d’ores et déjà un contrat. Il sera employé sur les parcs Empire Wind 1 et 2 d’Equinor et BP au large de New York.
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous