À l’issue du troisième trimestre de son année fiscale, qui se clôture le 30 mars, la compagnie japonaise est passée d’un bénéfice net après impôts de 3,7 à 944 M$. Au quatrième trimestre, en dépit du Nouvel an chinois et de la résurgence du Covid, elle s’attend à un volume de fret stable et à un résultat de 900 M$ après impôts.
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous