Selon des ONG, dont Shipbreaking Platform, certains États membres européens, qu’elles ne nomment pas, chercheraient à contourner le règlement européen qui impose que les navires soient démantelés dans des chantiers agréés. Les ONG ont alerté la Commission européenne.
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous