Lors du Forum sur l'Arctique qui s'est tenu le 5 décembre à Saint Petersbourg, le vice-Premier ministre russe, Dmitry Rogozin a annoncé l'intention du gouvernement de Moscow de transférer une partie des tâches de gestion de la route Arctique nord au groupe national Rosatom. Actuellement quelque 40 agences et organisations sont en charge de la gestion de cette route maritime. La volonté du gouvernement est de rationaliser cet ensemble. Trois options étaient envisageables selon le vice-Premier ministre.

La première devait rassembler l'ensemble des fonctions entre les mains d'une seule agence. En raison de la répartition entre différents ministères de la gouvernance, cette option devenait trop compliquée à mettre en place. La seconde option prévoyait de créer une agence dédiée à la gestion de cette route. "Cela aurait encore plus alourdit la bureaucratie", a souligné Dmitry Rogozin. "La meilleure solution a été de confier ces tâches à une structure qui a déjà fait ses preuves et qui gère certains domaines de cette route", a continué le vice-Premier ministre. rosatom, outre son activité sur le nucléaire, a commandé plusieurs navires brise-glace nucléaire pour accompagner les navires dans la route de l'arctique nord et gère déjà la sécurité de cette route.