Christophe de Margerie
Le groupe énergétique français a provisionné 4,1 Md$ dans ses comptes au 31 mars en lien avec son projet de gaz naturel liquéfié Arctic LNG 2 mais sans abandonner ses participations. En dépit de cette provision, elle a publié en fin de semaine dernière des résultats en forte progression au premier trimestre, grâce à la hausse des prix du gaz et du pétrole.
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous