À contre-courant d’une conjoncture en récession, le numéro cinq mondial du transport maritime conteneurisé a réalisé de nouvelles prouesses au deuxième trimestre de l’exercice 2022. Hapag-Lloyd termine les six premiers mois de l’année sur un résultat d'exploitation de 10 Md€ et un bénéfice net de 8,7 Md€ alors que ses volumes sont inchangés et que ses coûts d’exploitation ont augmenté de 34 %.
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous