Dumping social en Transmanche : une charte impliquant tous les armateurs

Hervé Berville, le secrétaire d’État chargé de la mer, a animé le 30 novembre une réunion avec l’ensemble des compagnies de ferries transmanches. Conviés, les dirigeants de Brittany ferries (Jean-Marc Roué) et de DFDS France (Jean-Claude Charlo) côté français et ceux de P&O ferries (Peter Hebblethwaite) et d’Irish ferries (Andrew Sheen) outre-Manche pour leur proposer de travailler sur une charte assurant des conditions de concurrence équitables.

Le dialogue social entre armateurs et officiers s'est dégrippé

L’organisation professionnelle représentant les compagnie maritimes, et les trois syndicats d’officiers CFE-CGC Marine, CFDT et Fomm CGT ont signé un accord qui prévoit une revalorisation de 10 % des minima salariaux conventionnels de leur branche. La négociation fait événement car le dialogue social achoppe depuis novembre 2012.

L'UE a compensé ses achats de gaz russe par du GNL russe

Les pays européens continuent de faire le plein d’énergies d’origine russe. La rareté de l’offre mondiale et la faible substituabilité du gaz laissent peu d’options aux consommateurs. Dans le même temps, les négociants s’emparent du diesel russe avant l’interdiction du 5 février car là aussi, les sources alternatives sont limitées.

Maersk condamne sa plateforme blockchain

Le monde de la documentation électronique sans papier compte un mort. Maersk a annoncé la cessation de l’entreprise TradeLens, qui avait été lancée avec IBM. La plateforme, basée sur la technologie de la blockchain, avait été créée pour permettre à l’ensemble des acteurs de la chaîne d’approvisionnement d’échanger des informations et d'effectuer des transactions sans intermédiaires et de manière sécurisée.

L'ammoniac vert, le pari sur l’avenir pour une propulsion neutre en carbone 

Les constructeurs navals japonais semblent avoir laissé à leurs voisins chinois et sud-coréens la course aux commandes et aux livraisons dans les navires conventionnels, y compris sur les méthaniers. Ils sont en revanche en train de prendre une réelle avance dans les concepts de navires transportant ou carburant avec des alternatives vertes. L’ammoniac tient la corde. Dans le même temps, la production et l’avitaillement de ce futur carburant se développent.

Les prix des matières premières épousent les vibrations de la Chine

Les actions, les indices et les prix des matières premières ont réagi in extenso aux mouvements de la rue en Chine. Depuis le début de la semaine, ils oscillent entre repli et rebond. Les investisseurs semblent avoir été rassurés par les déclarations de Pékin sur la vaccination alors que dans le même temps les autorités ont cherché à étouffer les protestations par une force présence policière.

Le Qatar va approvisionner l'Allemagne pendant 15 ans

L’accord, conclu entre QatarEnergy et la compagnie américaine ConocoPhillips, prévoit de fournir à partir de 2026 jusqu'à 2 Mt de gaz naturel liquéfié par an au terminal méthanier en cours de construction à Brunsbutell, dans le nord de l'Allemagne.

MSC réceptionne son premier freighter

Le leader mondial du transport maritime de conteneurs vient de recevoir son premier B777-200F, un des quatre avions que MSC a commandés pour sa compagnie aérienne dont le lancement commercial est prévu en janvier 2023. La livraison intervient à un moment où la conjoncture a marqué le pas. La demande de transport aérien a chuté au cours de ces deux derniers mois.

Ces nouveaux risques engendrés par les mutations du transport maritime

Dans son dernier rapport, Allianz Global Corporate & Specialty (AGCS), un des grands souscripteurs du transport maritime, passe en revue les nouveaux risques posés par le transport des véhicules électriques, le changement climatique, les réglementations environnementales... et toutes les évolutions présentes et à venir qui donnent lieu à de nouveaux scénarios de sinistres.

Rouen : trafic en hausse de 5,5 % à fin septembre

Dopé par les exportations de céréales et propulsé par les flux de produits raffinés, le trafic maritime de Haropa Port de Rouen enregistrait fin septembre une progression de 5,5 % à près de 16,1 Mt. Des chiffres qui laissent augurer d’un millésime 2022 au-dessus de la barre des 20 Mt.

Pages